Electroménager & Confort par Elmin - Expert électroménager le 14 janvier 2011 à 18:12

Comment choisir son sèche-linge ?

Sèche-linge

Quel sèche-linge choisir ? Les différents systèmes et technologies peuvent facilement créer des interrogations sur les fonctionnalités et avantages de chacun. Sans oublier cette image d’ogre énergétique et de détérioration des textiles qui colle à la peau des sèche-linge.

Nous allons vous expliquer les différences entre les sèche-linge et démontrer que vous pouvez vous offrir un modèle économique et qui permet de participer à l’effort écologique commun.

Sans oublier, bien évidemment, de répondre aux idées reçues et vous proposer nos astuces pour que vous puissiez faire le choix qui vous ressemble..

Votre sèche-linge : évacuation ou condensation ?

Les sèche-linge à évacuation

- Installation : sur ce type de sèche-linge, la vapeur est directement évacuée à l’extérieur. Pour cela, une gaine, souple et extensible, vous est fournie pour relier votre sèche-linge à un accès extérieur plus connu sous le nom VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Kit condenseur sèche-linge

- Astuce : un accessoire ne dépassant pas une vingtaine d’euros existe : le bac condenseur. Le condenseur vous offre la possibilité de laisser votre sèche-linge dans la pièce de votre choix et de placer la gaine dans le bac condenseur. Ce dernier transforme la vapeur en eau et se vide aussi simplement qu’un seau une fois rempli.

Les sèche-linge à condensation

- Installation : une installation simple et rapide. Il vous suffit de placer le sèche-linge, de brancher la prise électrique et le tour est joué ! La vapeur crée par le sèche-linge est instantanément modifiée en eau dirigée vers le bac récupérateur. Un témoin vous indique lorsque vous devez vider ce bac récupérateur d’eau (eau déminéralisée utilisable pour votre fer, centrale vapeur, nettoyeur vapeur,…).

Condensation : réservoir

- Astuce : une majorité de sèche-linge dispose d’un dispositif d’évacuation immédiate de l’eau. Ce dispositif vous permet de faire écouler l’eau directement dans votre conduit d’évacuation (idem que pour le lave-linge) et vous évite la corvée de vidange manuelle. Par conséquent, un petit tuyau vous est fourni et l’installation se fait en un clin d’œil !

Votre sèche-linge : mécanique ou électronique ?

 

Les sèche-linge mécaniques

- Fonctionnement : les sèche-linge avec programmateur mécanique sont d’une grande simplicité. Il vous suffit de déterminer la durée de séchage adéquat et de positionner le minuteur sur le temps déterminé. Une fois la minuterie écoulée, le sèche-linge a terminé son cycle. La notice, l’expérience et votre flair seront vos guides pour déterminer le temps.

Programmateur mécanique
Programmateur mécanique

- Astuce : n’hésitez pas à programmer une durée de séchage en dessous de vos estimations pour éviter le sur-séchage de vos vêtements et ainsi préserver les fibres et l’éclat de ces derniers.

Les sèche-linge électroniques

- Fonctionnement : Les sèche-linge avec programmateur électronique font preuve d’une grande efficacité. Côté programmation, il vous suffit de déterminer la nature du textile (coton, synthétique,…) et le niveau de séchage (prêt à ranger, sec, prêt à repasser, très sec) pour sélectionner le programme qui correspond le plus à vos attentes. Une fois lancé, votre sèche-linge déroule son cycle jusqu’à atteindre le résultat souhaité. Afin d’optimiser le résultat, votre sèche-linge est équipé de sondes qui calculent, pendant le cycle et de façon régulière, le taux d’humidité du linge. Cela permet également de mettre une petite quantité de linge sans se soucier de la durée à déterminer: votre sèche-linge s’occupe de tout !

- La diversité des programmes : De nos jours, le sèche-linge électronique offre une grande diversité de programmes. Ainsi, au-delà des programmes classiques (coton et synthétique), vous pouvez disposer de : Laine, Sport, Rapide, Textile Mixte, Délicat, etc. Aussi, l’ensemble des textiles peut passer dans le sèche-linge.

Programmateur électronique
Programmateur électronique

- Astuce : nombreux sont ceux qui soulignent la durée un peu longue des cycles sur les sèche-linge électroniques. Comme expliqué au dessus, les sondes calculent le taux d’humidité du linge présent dans le tambour et détermine si le cycle doit se poursuivre…ou non. De ce fait, votre sèche-linge peut afficher « 1 mn » de temps restant et durer 5 à 10 mn supplémentaires.

Idées reçues et petites astuces…

 

Idée reçue n°1 : le sèche-linge, cet ogre économique !

Il est vrai que, par le passé, le sèche-linge fut un grand consommateur d’énergie. Cependant, ce temps est révolu ! De nos jours, il existe une large gamme de sèche-linge peu gourmand.

Ainsi, plus de la motié des sèche-linge consomment peu et certains bénéficient de la classe énergétique  A+++ , encore impensable il y a quelques années. Grâce aux innovations technologiques, votre porte-monnaie est à l’abri de mauvaises surprises…

Idée reçue n°2 : le sèche-linge, ennemi de vos textiles et créateur de bouloches !

Tout le monde a en tête cette image du sèche-linge qui abîme les textiles et qui détériore l’esthétique. Ce qu’il faut savoir, c’est que le sèche-linge est le meilleur moyen de retrouver des textiles doux. Par exemple, le linge de maison (serviettes, gants de toilette, draps,…) n’a jamais été aussi protégé que par le sèche-linge; ce dernier lui confère une douceur au toucher incomparable.

De plus, les programmes de type « Laine » ou encore  » Délicat » sont de plus en plus présents sur les sèche-linge. Cette présence atteste et souligne la qualité de séchage et de préservation de vos textiles même les plus fragiles.

Astuce n°1 : vous êtes écolo, votre sèche-linge aussi !

Pompe à chaleurSystème de la pompe à chaleur !

Toute une gamme de sèche-linge qui se met au vert grâce au système de la pompe à chaleur ! Une technologie simple qui fonctionne sans résistance : un circuit fermé qui transforme l’air froid en air chaud.

Une révolution qui permet au sèche-linge d’atteindre des niveaux très bas de consommation (A, A+++,A++++) et de se positionner en produit écolo exemplaire.

En plus d’être le 1er de la classe sur plan écologique et économique, le système pompe à chaleur confère au sèche-linge la pôle position concernant le respect du linge !

Astuce n°2 : Encombrant et pas très « sexy » !

Colonne Lave-linge et Sèche-lingeColonne Lave-linge et Sèche-linge

En ce qui concerne l’encombrement, 2 types de sèche-linge existent : ouverture hublot (frontal) et ouverture par le dessus (top).

Pour les modèles à hublots, il vous suffit de vous procurer le « kit » de superposition et d’installer le plus simplement du monde votre sèche-linge au dessus de votre lave-linge hublot (jamais l’inverse !).

Pour les personnes qui ne peuvent opter pour cette installation, il existe les sèche-linge avec ouverture par le dessus avec une largeur de 45 cm maximum…Idéal pour les espaces réduits !

Enfin, pour ceux qui souhaitent une touche de design, la finition inox (ou gris) vous garantit un produit à l’esthétique raffinée. Sans oublier, tous les modèles sur lesquels les designers se sont donnés à cœur joie quant au look de la porte et du bandeau de commandes.

Décoration Sèche-linge et lave-linge

N’hésitez pas à partager vos expériences personnelles dans le but de dévoiler d’autres avantages ou astuces sur le sèche-linge.

 

 

VN:F [1.8.8_1072]
Votes :
(4.0/5)
Comment choisir son sèche-linge ?4.0529
Be Sociable, Share!

Mots clefs : · · · · · · · · · · · ·

  • Nini · 24 janvier 2011 à 17 h 22 min

    Bonsoir,

    Dans votre article, vous dites : « installer votre sèche-linge au dessus de votre lave-linge hublot (jamais l’inverse !) »

    J’aimerais savoir pourquoi il ne faut pas faire l’inverse? Car chez moi c’est le cas, comme j’ai changé de lave-linge récemment, je l’est mis dessus, pour ne pas avoir a déplacer mon seche-linge …

    Du coup, j’ai peur la :(

    Merci

    • Admin comment by Elmin - Expert électroménager · 24 janvier 2011 à 18 h 53 min

      Bonsoir,

      Tout d’abord merci de partager votre expérience personnelle sur le Blog de Boulanger.

      Trois raisons nous amènent à déconseiller fortement l’inverse (lave-linge au dessus):

      - le lave-linge est plus lourd que le sèche-linge. En installant, le lave-linge au dessus, vous prenez le risque « d’écraser » votre sèche-linge. Nous avons rencontré des cas pour lesquels le top du sèche-linge était courbé, d’autres n’arrivaient plus à retirer le réservoir d’eau, etc.

      - le lave-linge vibre plus fort : les vibrations du lave-linge accentuent l’effet d’écrasement et peuvent devenir très dangereuses, vous risquez de retrouver votre lave-linge par terre pendant l’essorage…Ce sont des cas rares, certes, mais pourquoi prendre le moindre risque ?

      - c’est aussi moins pratique : en effet, le lave-linge placé au-dessus donne un accès plus difficile au bac à produits lessiviels. Il faudra mesurer au minimum 1m70 (2 x 85 cm : lave-linge + sèche-linge) pour doser correctement les différents produits.

      Pour ces diverses raisons, même si les risques de chute sont infimes, nous conseillons à nos lecteurs de placer le sèche-linge au-dessus du lave-linge en utilisant par exemple le kit de superposition pour solidifier l’installation.

      Nous espérons avoir répondu à vos interrogations et vous invitons à continuer de partager vos expériences personnelles sur le Blog de Boulanger

  • Loscar · 24 janvier 2011 à 22 h 21 min

    Bonsoir,

    j’ai mis mon Sèche linge au dessus de mon lave linge,
    mais je n’ai pas de kit de superposition (le vendeur me l’avait conseillé pourtant)
    est ce que je risque d’abimer mon lave linge ?
    car c’est vrai que celui-ci bouge beaucoup, et régulièrement, je dois repositionner correctement le seche linge …

    merci

    • Author comment by Elmin - Expert électroménager · 26 janvier 2011 à 9 h 09 min

      Bonjour,

      Tout d’abord nous remercions Nini d’avoir évoquer un sujet intéressant et sommes heureux que notre réponse lui convienne.

      Ensuite, à la question de Loscar, « est-il important de posséder le kit de superposition », nous allons amener des éléments de réponse.
      Le pourcentage d’accidents et de lave-linge abîmés n’est pas réellemant quantifiable.
      Cependant, même si le risque était de 1%, ce serait dommage que vous soyez celui qui rempli ces statistiques, n’est-ce pas ?

      2 avantages majeurs du kit de superposition :
      - sécurité : il garantit au sèche-linge de ne plus se déplacer ou glisser sur votre lave-linge et ainsi ZERO risque qu’il tombe
      - praticité : une fois installé, le kit de superposition vous offre un véritable plan de travail coulissant pour des chargements et déchargements simplifiés.

      Pour accompagner votre kit de superposition, vous pouvez équiper votre lave-linge et sèche-linge de patins anti-vibrations.
      Grâce à cet accessoire, c’est la fin des vibrations…et du bruit occasionné.
      Les vibrations proviennent, généralement, d’un sol pas droit, de pieds de lave-linge et sèche-linge mal réglés, ou constitués de plastiques ou de fer qui accentuent les vibrations et l’instabilité.

      Par ce raisonnement, nous conseillons à nos clients d’équiper leurs lave-linge et sèche-linge des accessoires qui garantissent sécurité, confort et sérénité sur le long terme.

      Nous espérons vous avoir éclairé et vous invitons à continuer de partager vos expériences personnelles sur le Blog de Boulanger.

  • Nini · 25 janvier 2011 à 9 h 00 min

    Merci de votre réponse rapide. Je pense faire le changement rapidement ! Il est vrai que j’ai déjà retrouvé mon lave-linge déplacé après un cycle long de lavage.

    Merci beaucoup.

<<

>>